Etude des différents matériels utilisés

Les téléviseurs

La consommation moyenne est de 192 kWh/an sur l’ensemble des appareils. Cette consommation a augmentée de 56 % en 10 ans. Pour les téléviseurs principaux, les téléviseurs LCD et plasma consomment respectivement 1,6 (228 kWh/an) et 3,5 fois (502 kWh/an) plus que les téléviseurs à tube cathodique (144 kWh/an).

De plus, les téléviseurs plasma ont la puissance appelée la plus importante avec 272 W, puis suivent les vidéo et rétroprojecteurs avec environ 150 W, les téléviseurs LCD avec 111 W précèdent enfin les téléviseurs CRT, les moins gourmands avec 65 W de puissance appelée. Plus la taille est grande, plus la puissance est importante.

La puissance moyenne des veilles est de 3,67 W. Ceci est un réel progrès par rapport aux matériels  sur le marché il y a 10 ans et pour lesquels la veille était souvent comprise entre 10 et 13 W. Cependant, la consommation moyenne de veille observée sur les téléviseurs principaux est de 10,6 kWh/an ce qui est encore énorme !

Les démodulateurs (appareils de réception ou d’accès aux chaînes diverses et variées)

Leur consommation moyenne est de 84,4 kWh/an. La consommation des démodulateurs satellites donnant accès aux chaînes payantes est en moyenne 39% supérieures aux démodulateurs satellites des chaînes non payantes.

En moyenne, les démodulateurs principaux sont en fonctionnement pendant 32 % du temps ou le téléviseur est en veille ou à l’arrêt. Il suffirait pourtant de les éteindre lorsque l’on a fini de regarder la TV…La part de la consommation en veille est relativement faible. En moyenne, la consommation des démodulateurs est tout de même de 80% pour la marche et 20% pour la veille.

Les magnétoscopes

La consommation moyenne des magnétoscopes est actuellement de 40,2 kWh/an contre 117 kWh/an il y a 10 ans. Ceci est un véritable progrès !

Les puissances de veille sont en moyenne de 4,9 W. Bien que seulement 27% des magnétoscopes consomment plus de 5W, le poids moyen de la veille sur la consommation des magnétoscopes est de 70%. On remarque également que 60% des magnétoscopes sont soit en veille, soit en fonctionnement (jamais arrêtés).

Les lecteurs de DVD

La consommation des lecteurs et lecteurs-enregistreurs de DVD confondus est de 21,2 kWh/an, soit deux fois moins que les magnétoscopes actuels. On observe que les lecteurs-enregistreurs de DVD ont des puissances de 17,8 W contre 9,8 W pour les lecteurs.

La moyenne des puissances de veille, tous appareils confondus est de 2,7 W. On s’aperçoit que pour les appareils principaux, la consommation des veilles des lecteurs DVD est de 10,7kWh/an alors qu’elle est de 25,3 kWh/an pour les lecteurs-enregistreurs. Ici aussi, un nombre assez important d’appareils (35%) ne sont jamais arrêtés.

Pourrait-on suggérer aux constructeurs qu’ils systématisent la présence d’une vraie commande marche/arrêt, facile d’accès, sur tous les appareils électriques, avec suppression totale de la consommation de veille ?

L’audio

Chaînes HI-FI compactes

La consommation moyenne des chaînes HI-FI compactes est de 41,9 kWh/an. Il existe cependant de très grosses différences de consommation d’un appareil à l’autre puisque celles-ci s’étendent de 215 kWh/an à 0,3 kWh/an.

La puissance moyenne de veille est de 4,69 W. La consommation moyenne des veilles est de 36 kWh/an. Cela représente 53% de la consommation totale des chaînes HI-FI.

Homes-cinémas

La consommation maximale des homes-cinémas est de 282 kWh/an cependant la consommation moyenne est de 57,9 kWh/an.

Le pourcentage moyen de la consommation de veille dans la consommation totale des homes-cinémas est de 31% (14 kWh/an). On a observé lors de la campagne, plusieurs subwoofers dont l’alimentation électrique était contrôlée par le home-cinéma : lorsque le home-cinéma est éteint, l’alimentation du subwoofer était coupée. Ce système est judicieux et devrait être généralisé à l’ensemble du poste audiovisuel, avec un appareil commandant l’alimentation des autres appareils.

Les différents combinés

Il existe trois types de combiné : magnétoscopes/DVD, disque dur/DVD et Home Cinéma/DVD.

Les jeux vidéos

La consommation moyenne observée et de 19,8 kWh/an. La consommation maximale observée est de 115 kWh/an et la minimale de 0,4 kWh/an. La consommation reste faible mais la nouvelle génération de console (Playstation 3, XBOX 360) a multiplié la puissance en fonctionnement de 9,5. Si toutes les consoles suivies avaient les mêmes besoins que ces consoles récentes , la consommation moyenne des consoles passerait de 17,2 à 80 kWh/an, soit une multiplication par près de 5 !

Etude du poste audiovisuel de chaque logement

La consommation moyenne observée est de 546 kWh/an, soit plus des 4/5ème de la consommation du poste froid ménager ou encore 3,2 fois la consommation moyenne des lave-linge. En moyenne, sur la période de suivie, le poste audiovisuel représente 11% de la consommation totale des logements avec des extremums de 44% et 1%.

En 10 ans, la consommation est passée de 306 kWh/an à 546 kWh/an soit 78% de plus !A ce rythme, le site audiovisuel consommerait 6150 kWh/an en 2050.

Est-il possible de rêver à un monde dans lequel les industriels de la grande consommation prendraient eux aussi la mesure des problèmes qui se posent, participeraient à l’effort que chacun doit faire pour réduire ses consommations électrodomestiques, plutôt que détruire par la mise sur le marché d’appareils souvent inutiles, pratiquement jamais optimisés sur le plan énergétique, tous les efforts faits par ailleurs ?

L’analyse des consommations de veille montre que, là aussi, les industriels n’ont pas franchement progressé, hormis sur les téléviseurs. La veille représente 22 % de la consommation totale du poste audiovisuel. En moyenne sur l’ensemble des logements, la puissance de veille est de 13 W.

Télécharger le rapport dans son intégralité