AMOES a notamment accompagné l’ensemble de la maîtrise d’œuvre en conception et les entreprises sur le chantier pour garantir l’atteinte du niveau d’étanchéité à l’air visé, indispensable au respect du niveau très faible de consommations de chauffage et de rafraîchissement visé.

Ont ainsi été passés au crible de notre analyse : le mode de pose des menuiseries et portes, le traitement des passages de réseaux en toiture et en parking, la ventilation des cages d’ascenseurs, le traitement des joints de dilatation, etc.

Les points sensibles aux infiltrations ont été identifiés dés la conception et ont fait l’objet de préconisations de produits adaptés à leur traitement. Ces analyses en amont nous ont permis de choisir les produits les plus adapté.

Volets de ventilation asservis pour la ventilation des cages d’ascenseurs (EcoVentil) :

Boitiers dédiés pour traiter les passages de câbles électriques entre l’intérieur et l’extérieur (MCT Brattberg) :


Traitement par des manchons spécifiques des passages de câbles poiur l’alimentation des brise-soleils en façade :


Le niveau d’étanchéité visé en conception, correspondant à un facteur Q4 de 1.2 m3/h.m², a ainsi pu être largement atteint puisque le niveau d’étanchéité mesuré à la réception correspond à un Q4 de 0.72 m3/h.m².